ligue-paca
|

dernières infos

Chargement en cours

Demangeon : “La découverte avant la compétition”

Demangeon : “La découverte avant la compétition”
22/09/2021 | Raid - Ecole - Formation
 
Le club de Mistral Adventura, présidé par Guillaume Demangeon, tout comme le Raid 400 Team de Sébastien Raichon et 10 autres clubs en France, vient d’être labellisé “Ecole de Raid” par la Fédération Française de Triathlon. Une reconnaissance et un encouragement pour le développement du club.
 
Nom : Demangeon
Prénom : Guillaume
Âge : 48 ans
Fonction : Président de Mistral Adventura
Discipline préférée en Raid : VTT
 
1. Avant de parler de la nouvelle “École de Raid”, peux-tu nous expliquer quand et comment est né le club Mistral Adventura ?
L’association Mistral Adventura existe depuis 2009, mais au départ on l’avait créée pour faire du guidage touristique. À ce moment-là, j’étais licencié au Vélo Roc Cavaillon, je faisais déjà du raid aventure, et c’est par le biais de parents qu’on est arrivé à créer le club sportif. On m’a un peu forcé la main en fait (rires). Nous étions une quinzaine au départ, et le club était affilié à la Fédération Française de Cyclisme car on faisait essentiellement du VTT. Puis on a bifurqué vers le raid au moment de la création de la fédé avant qu’elle ne soit rattachée à la Fédération Française de Triathlon (FFTRI). Dès lors, on a pris notre affiliation et on a continué depuis.
 
2. Ton club vient d’être labellisée “Ecole de Raid”, parmi 12 clubs en France. Pourquoi avoir postulé à cette labellisation et qu’est-ce que cela représente ?
C’est dans la continuité de notre engagement pris avec le collège du Calavon, dans lequel il y a des classes “raid”. L’établissement avait besoin de clubs supports affiliés pour mettre ce système en place. On a donc proposé des stages de perfectionnement pendant les vacances scolaires, qui ont eu un très gros succès avec 40 demandes ! Cela nous a donc incités à nous structurer davantage pour pouvoir accueillir ces jeunes, et donc à demander cette labellisation. C’est un gage de crédibilité, vis-à-vis notamment du Département de Vaucluse qui nous soutient, et de la Région.
 
3. Est-ce que cette labellisation te permet de te projeter plus facilement vers l’avenir ?
Aujourd’hui, le gros souci que l’on rencontre ce n’est pas d’avoir des idées, mais du temps pour les mettre en œuvre. Entre les entraînements, la compétition, l’organisation et en tant que bénévole, c’est compliqué de tout assurer. C’est d’ailleurs pour ça qu’avec les classes “raid” on est parti sur deux entraînements par mois, car je ne voulais pas promettre aux parents quelque chose que je ne pouvais pas tenir. Néanmoins, on a des accords avec un club de kayak pour assurer des créneaux et mon principal objectif, mon souhait, c’est de professionnaliser le club avec la création d’un emploi, notamment grâce à cette labellisation. Cela signifierait avoir un encadrement de qualité, et pouvoir faire découvrir des choses aux jeunes, leur faire vivre de belles expériences. C’est ça l’essentiel, la découverte avant la compétition. C’est ce que j’ai vécu en tant que sportif, et c’est ce que je voulais faire avant la crise Covid. On a des jeunes tournés vers le VTT, et mon idée était de les mener sur le championnat d’Europe XTerra pour qu’ils assistent à une belle épreuve internationale.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon

Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com