|

Dernières infos

Chargement en cours

3 questions à...
Philippe Lescure

06/03/2019 | Fédération

Nom : Lescure.
Prénom : Philippe.
Age : 64 ans.
Fonction : Président de la Fédération Française de Triathlon.
 
A l’occasion de l’assemblée générale de la Ligue Provence-Alpes - Côte d’Azur de triathlon, le 2 mars dernier, nous avons interrogé le président de la Fédération, Philippe Lescure, venu échanger pendant plus de deux heures avec les clubs et les organisateurs.
 
1. Quelle image avez-vous de la nouvelle Ligue Provence-Alpes - Côte d’Azur de triathlon ?
C’est une des Ligues emblématiques de notre fédération, car elle est sur un territoire très étendu mais aussi car elle est très dynamique. Il n’y a qu’à voir aujourd’hui, à l’occasion de l’assemblée générale, le nombre de clubs et organisateurs représentés, le nombre d’épreuves, le nombres de licenciés. Provence-Alpes - Côte d’Azur est une grande région de triathlon, une grande Ligue de la FFTRI, et pour tout dire, j’ai l’image d’une Ligue dynamique, pionnière dans certains domaines et qui, sous la conduite du président Gérard Oreggia, fait avancer le triathlon sur ce territoire.
 
2. Quel a été l’impact des fusions sur l’organisation du triathlon au niveau national ?
Aujourd’hui, nous avons 13 régions métropolitaines plus l’outre-mer. La fusion a été un processus lourd, au niveau administratif, organisationnel, mais aussi au niveau culturel. Marier des territoires qui ont parfois été opposés par l’histoire, ce n’est pas simple et l’on s’en est rendu compte. Toutefois, j’ai tendance à penser que globalement l’épreuve a été bien passée et que les nouvelles régions fonctionnent bien. Et d’ici 4 à 5 ans, nous aurons des entités homogènes. Le passage n’a pas été simple, l’évolution va se faire progressivement et avec 13 régions, cela permet d’avoir une meilleure homogénéisation de la politique fédérale sur le territoire.
 
3. Concrètement, comment la Fédération peut aider les clubs et les organisateurs au quotidien ?
Il est important que les clubs et les organisateurs sachent à qui s’adresser. Le premier échelon, ce sont évidemment les comités départementaux, puis les Ligues, qui sont bien dotées par la Fédération. Très clairement, le premier interlocuteur des clubs, ce sont les Ligues mais le siège fédéral est toujours ouvert et accessible, via les différents supports de communication à disposition, pour les clubs, les licenciés qui souhaiteraient avoir des informations. Mais je le répète, l’échelon de proximité est essentiel et la Fédération est au service de tous au niveau national.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon
Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com