|

Dernières infos

3 questions à...
Louis Buchet

08/05/2019 | Ligue - Arbitrage - Discipline
 
Nom : Buchet.
Prénom : Louis.
Âge : 70 ans
Fonction : Président de la commission régionale de discipline.
Discipline préférée en triathlon : Duathlon.
 
1. Vous venez d’être nommé président de la commission de discipline, quel a été votre parcours avant cela ?
J’ai longtemps habité en Île de France, où j’ai été parmi les précurseurs du triathlon, en m’impliquant à l’époque dans le CONADET (Comité national pour le développement du triathlon, ndlr), l’ancêtre de la FFTri. Puis je me suis engagé dans le comité départemental de l’Essonne, j’ai été arbitre pendant 23 ans et je suis revenu à Marseille il y a quelques années. J’étais encore arbitre, licencié au Cles Gardanne Triathlon, mais à 70 ans je voulais m’arrêter. Et Gérard Oreggia m’a dit qu’il avait encore du travail pour moi (rires) !
 
2. Justement, le dernier BE de la Ligue a validé la création de la commission de discipline. Quels étaient les besoins dans ce domaine ?
La création de la commission de discipline a été validée par le bureau exécutif, elle doit maintenant être validée par la FFTri. Le but est de gérer les problèmes de discipline dans la Ligue en première instance. L’an passé, il y a eu des problèmes avec un athlète qui a insulté et menacé un arbitre. Nous avons estimé que la sanction infligée par la FFTri n’était pas assez importante, d’où l’idée de créer notre propre commission, dont la composition a été validée lors du dernier conseil d’administration. Il y aura avec moi Georges Paoli (Sardines Triathlon), Christophe Legendre (Ose 3 Sports Sainte-Maxime), Cédric Constantino (Gem Tri Athle), Christian Chenez (Triathlon Manosque) en attendant une sixième personne, une femme, nommée prochainement. Mais j’espère que nous n’aurons pas à nous réunir !
 
3. Comment va fonctionner cette commission alors ?
Un licencié, la plupart du temps les arbitres ou un président de club, pourra saisir la commission régionale de discipline en envoyant d’abord un courrier recommandé au président de la FFTri, qui dira si oui ou non la commission peut statuer. Après quoi, nous nous réunirons pour étudier le cas en question. La plupart des problèmes qui sont traités par la commission de discipline de la Fédération concerne des insultes, des menaces, des gestes obscènes voire des usurpations d’identité. Mais les cas sont rares et encore une fois, j’espère que nous n’en aurons pas de ce genre à étudier.
 
Crédit photo : Cles Gardanne Triathlon.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon
Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com