|

dernières infos

3 questions à...
Hervé Pellissier

15/07/2020 | Compétition - Club - Grand Prix

Nom : Pellissier
Prénom : Hervé
Âge : 47 ans
Fonction : Président des Sardines Triathlon Marseille
Discipline préférée en triathlon : les transitions !

1. Les Sardines auront cette année encore une équipe féminine en D1, et une équipe masculine en D2 du championnat de France des clubs. Tout d’abord, comment la période de confinement a été vécue et comment ont été suivis les athlètes ?
Pour les jeunes qui vont faire la D2 masculine, il n’y a aucun problème, ils ont été bien suivis par notre entraîneur Anthony Delmas, avec des séances de home-trainer, de la PPG. Je pense même qu’ils se sont mieux entraînés qu’en temps normal (sourire). Chez les filles aussi il y a eu un bon suivi, sauf peut-être pour les plus expérimentées. Dans l’ensemble, je ne suis pas inquiet sur le niveau de forme général même si la grosse interrogation c’est la natation. La reprise s’est faîte doucement dans cette discipline, on verra bien ce que ça donne…

2. Les championnats par équipes ne se disputeront que sur trois étapes et il n’y aura pas de descente. Dans ce contexte, quel sera l’objectif pour les filles en D1 ?
C’est un peu difficile en effet de fixer un objectif clair dans ce contexte, sachant aussi que l’on a un peu réduit la voilure avec les départs de Charlotte Morel et de Marjolaine Pierre. Etant donné qu’il n’y aura pas de descente, on peut se permettre de donner l’expérience à nos jeunes, sachant aussi qu’on n’a aucune idée des forces en présence dans les autres équipes puisque le calendrier a été bouleversé et qu’il pourrait y avoir des doublons pour les meilleures filles du circuit avec des épreuves internationales… Mais on aimerait tout de même obtenir un classement similaire à celui de l’an passé, avec une 13e place et un maintien plutôt correct. On va compter pour ça sur Camille Donat qui fera une ou deux étapes, Juliette Duquesne, Céline Tarabbia, Méline Pellicer puis Carlotta Bonacina et Laura Fenwick.

3. Et chez les garçons qui vont évoluer en D2, quelle sera la consigne ? Ils doivent préparer une montée en D1 dans les années suivantes ou apprendre la D2 ?
Il ne faut jamais dire « jamais » mais l’objectif à moyen terme n’est pas de monter, la D2 est déjà assez intéressante et le niveau en D1, c’est encore autre chose. On a fait le nécessaire pour monter, et c’est souvent plus difficile d’y arriver que de se maintenir. Nos jeunes, issus du club, que sont Matéo Vidal, Titouan Peyrol, Correntin Cousin, Fabien Colas accompagnés par Yanis Seguin, Raphaël Serrapica ont les moyens de viser le milieu de tableau. Avec aussi des objectifs individuels, notamment pour Yanis qui veut se montrer cette année.

Photo : Thierry Mailhes.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon
Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com