|

dernières infos

3 questions à...
Catherine Defaux

11/03/2020 | Médical - Prévention - Dopage

Nom : Defaux
Prénom : Catherine
Âge : 52 ans
Fonction : Chargée de mission, médecin de Ligue Paca
Discipline préférée en triathlon : Course à pied

1. Quel est le rôle du médecin de Ligue ?
Le rôle du médecin de Ligue a évolué ces dernières années, en perdant un peu de son aura. Il y a quelques temps, nous étions un conseil attendu, aujourd’hui, nous sommes plus un conseil potentiel, une sorte de joker. La Fédération a accordé moins d’importance à ce rôle pour des raisons qui peuvent se comprendre, notamment liées aux difficultés à trouver des médecins, aux problèmes d’assurance même si aujourd’hui l’agrément donné aux organisateurs par la FFTRI les couvre en cas de problème. Maintenant, le dispositif médical à mettre en œuvre est laissé à l’appréciation des organisateurs et je pense que pour les conseiller, les orienter, nous avons un rôle important à jouer.

2. En tant que chargée de mission de la commission médicale, tu as souhaité mettre en place sur le site internet de la Ligue un onglet médical, pour quelle raison ?
Je voulais que l’on puisse proposer aux athlètes non pas des connaissances, que l’on peut trouver un peu partout sur internet et acquérir par X moyens, mais des références fiables. Aujourd’hui, la véracité de l’information est essentielle et l’idée était de donner les bonnes sources sur des sujets importants, comme le dopage, le harcèlement sexuel ou la violence dont on parle beaucoup en ce moment. Du coup, sur cet onglet médical, on va retrouver des liens vers le site du Ministère des Sports, vers l’Agence mondiale antidopage (AMA) ou l’agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour que les triathlètes aient des réponses d’experts à disposition. Et nous avons également rappelé mon contact pour ceux qui ont des questions sur ces sujets (cdefaux@triathlonpaca.com).

3. Le dopage est un sujet important qui a été notamment abordé lors du séminaire des entraîneurs et sur lequel tu insistes beaucoup…
C’est lié à la problématique du sportif qui pour transcender sa performance risque d’aller vers le dopage en testant tel ou tel produit conseillé par un coach, un autre athlète, etc… Au-delà de la tricherie, pour laquelle il y a des sanctions, le dopage a des effets certains et parfois irréversibles sur la santé. Ce peut être une insuffisance rénale, cardiaque, respiratoire, hépatique, parfois à très long terme, mais parfois immédiate en fonction de la résistance du corps au produit. Un peu comme l’alcool finalement, certains vont réagir plus ou moins vite. Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’un produit est autorisé ou disponible qu’il peut être pris sans précaution. C’est le cas des anti-inflammatoires stéroïdiens (famille de la cortisone) qui enlèvent la douleur et peuvent donc cacher des symptômes plus graves. Donc encore une fois, mon but n’est pas de faire de la télémédecine mais d’apporter un conseil aux sportifs.
.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon
Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com