ligue-paca
|

Jouffret : "Valoriser les épreuves régionales"

Jouffret : "Valoriser les épreuves régionales"
15/07/2021 | 3 questions - Epreuves
 
Nom : Jouffret
Prénom : Nathalie
Âge : 50 ans
Fonction : Présidente de la Commission des Epreuves
Discipline préférée en triathlon : Cyclisme
 
1. Quel a été ton parcours dans le triathlon jusqu’à ce jour ?
J’ai baigné dans le triathlon depuis toute petite car mon père a été à l’origine d’un des premiers clubs en France, le Spartacus à Saint-Maximin, en 1985. Même si moi j’étais plutôt tennis à l’époque, je faisais déjà de la course à pied pour la préparation physique et du vélo avec mon père qui était un très bon cycliste. J’ai commencé la natation vers 18 ans et dans la foulée j’ai participé à mon premier triathlon sur une distance Promo à l’époque, à savoir le S d’aujourd’hui, sur l’épreuve qu’organisait mon père à Vins-sur-Caramy. C’est comme ça aussi que j’ai rencontré mon mari Christophe, qui était licencié au club, et que j’ai évolué dans ce sport, en allant vers le M puis le L, ma distance favorite. Et c’est grâce à Christophe que je suis restée dans ce milieu car quand on a un, puis deux, puis trois enfants, qu’on s’arrête, qu’on reprend, qu’il faut gérer la famille, le travail, ce n’est pas toujours évident (sourire). Et aujourd’hui on gère le club Tri-Academy Squad et le Triathlon de Carqueiranne.
 
2. Pourquoi avoir accepté la proposition de Gérard Oreggia d’intégrer le Conseil d’Administration et de prendre la présidence de la Commission des épreuves ?
J’ai toujours l’envie de faire évoluer notre sport, et je me suis dit qu’en étant au sein de la Ligue c’était un moyen d’y parvenir. J’apprécie Gérard Oreggia, sa personnalité, et le travail qui a été accompli depuis la fusion Provence-Alpes et Côte d’Azur en 2018. C’est pour ça que j’ai accepté et j’espère apporter ma pierre à l’édifice, même si pour le moment, j’ai encore le sentiment d’être en observation. La Commission des épreuves gère le matériel de la Ligue, la méthodologie d’organisation, les dossiers techniques d’organisation (DTO) remplis par les organisateurs et le calendrier au sens large, avec notamment les épreuves à label, que sont la D3, les Challenges et les Sélectifs. Les salariés font la majorité du travail et je suis là avant tout pour faire les arbitrages et je prends mes marques petit à petit.
 
3. Quelles seront les grandes lignes de l’action de la Commission des épreuves durant l’olympiade ?
L’objectif est évidemment de développer notre discipline, à travers l’augmentation du nombre d’épreuves. Avec Gérard, nous souhaitons faire un travail auprès des institutions locales, qu’il s’agisse des mairies, des communautés de communes ou d’agglomérations, des Départements et de la Région, afin de valoriser les épreuves régionales. Et à titre personnel, j’ai envie de voir dans quelle mesure on peut aider encore plus les organisateurs, voir de quels moyens on dispose pour permettre aux petites structures, qui animent le territoire, et qui ont souffert de la crise sanitaire, continuent à exister et à organiser des épreuves pour tous.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon

Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com