ligue-paca
|

dernières infos

Chargement en cours

"Je ne suis pas inquiet
pour 2022”

"Je ne suis pas inquiet 
pour 2022”
26/01/2022 | Chronométrage - Labels - Organisateurs
 
Associé de la Ligue Provence-Alpes dès 2012, puis partenaire de la Ligue Provence-Alpes - Côte d’Azur de triathlon depuis 2019, Eventicom est le chronométreur officiel des épreuves à label jusqu’en 2024. Après deux années difficiles pour le sport en général, et les entreprises du sport en particulier, Julien Mandaroux se projette sur la saison avec envie.
 
Nom : Mandaroux
Prénom : Julien
Âge : 43 ans
Fonction : Directeur d’Eventicom
Discipline préférée à chronométrer : le triathlon, même si je viens du ski !
 
1. De prestataire à partenaire, Eventicom et la Ligue, c’est une association qui dure. Comment tout cela s’est noué ?
C’est une histoire de rencontre. J’ai d’abord été contacté par le club d’Istres, à la recherche d’un chronométreur. Je débutais mon activité et le jour de l’épreuve, je fais la connaissance de Gérard Oreggia, qui me parle d’un appel d’offres que va faire la Ligue. Nous étions trois prestataires, et c’est moi qui emporte le marché, et après on ne s’est plus quittés ! (rires) Même procédure en 2018, avec la Ligue Provence-Alpes - Côte d’Azur cette fois. Je suis choisi par les organisateurs pour les épreuves à label. Et après ça, on est entré dans un processus de partenariat. La Ligue PACA est très bien structurée sur ce sujet, ce qui ne se fait pas beaucoup ailleurs, même dans d’autres sports. Ce partenariat comprend notamment la D3, dont les inscriptions se terminent bientôt d’ailleurs ! Inscriptions
 
2. Après deux saisons perturbées par la situation sanitaire, comment te projettes-tu sur l’année 2022 ?
L’année 2020 a été très compliquée et pour être honnête, j’ai cru à un moment qu’on allait couler. Il y a eu des moments difficiles, et je ne parle pas uniquement pour moi. 2021 a été déjà beaucoup mieux, grâce aux aides notamment, il faut bien le dire. Je n’ai pas une grosse structure, j’ai peu de frais fixes, du coup je ne m’en suis pas trop mal sorti. Et à partir de juin, quand on a pu recommencer à travailler normalement, j’ai connu une super-saison, avec un calendrier complet jusqu’à fin octobre. Pour 2022, ça démarre assez fort, je ne suis pas inquiet, je pense qu’on va nous laisser travailler. La seule vraie interrogation concerne le passe vaccinal, je ne sais pas comment il va être accueilli par les athlètes et si les organisateurs ne vont pas faire face à une baisse de concurrents...
 
3. Quand on pense Eventicom, on pense chronométrage, mais tu proposes aussi d’autres prestations ?
Mon cœur d’activité reste le chronométrage, en effet, et je suis très satisfait d’être encore labellisé “3 étoiles” par la Fédération Française de Triathlon, car nous ne sommes pas nombreux en France. Cela dépend d’un cahier des charges, de la qualité des prestations, du matériel à disposition, comme un transpondeur actif par exemple, ou de la capacité à faire une suivi live et des incrustations télé. À côté de cela, je propose les inscriptions en ligne depuis 2011, et depuis cette année la prise des pass-compétitions en ligne également pour les non-licenciés. Je peux fournir également les dossards, et je souhaiterais développer ce qui concerne les stickers et les tatoos. J’ai un fournisseur en Angleterre, mais avec le Brexit, cela devient très compliqué.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ligue Provence-Alpes - Côte d'Azur de Triathlon

Centre d'Affaire La Valentine
7, Montée du Commandant de Robien
13011 Marseille
Tel : 09 51 95 98 64
Courriel : contact@triathlonpaca.com